Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  1. Accroître la compétitivité des acteurs économiques des trois filières agroalimentaires stratégiques cibles.
  2. Encourager la gouvernance à l’échelle centrale et territoriale par une participation accrue de tous les acteurs et une meilleure circulation de l’information.

En plus, le PASA est structuré autour des cinq résultats attendus à savoir :

  1. Les dynamiques de fonctionnement des trois filières cibles sont étudiées et des stratégies de développement et de suivi sont élaborées et mises en œuvre.
  2. Pour chaque filière, dans les zones cibles, les performances du segment amont sont améliorées, y compris la productivité agricole; et l’intégration des groupes vulnérables au sein des chaînes de valeur est promue.
  3. Pour chaque filière, la compétitivité des acteurs industriels et commerciaux du segment à l’aval est améliorée, y compris en matière de respect des normes et réglementation nationales et à l’exportation, et des liens commerciaux profitables sont encouragés avec les acteurs à l’amont.
  4. Les questions environnementales sont intégrées dans la planification et mise en oeuvre des activités, notamment la gestion durable des ressources en eau, la lutte contre les pollutions, les aspects d’adaptation au changement climatique, la lutte contre la désertification, la préservation de la biodiversité agricole.
  5. La connaissance des thématiques communes ou spécifiques aux filières et des thématiques sectorielles connexes est améliorée.

Le contexte sectoriel et politique, au sein duquel le programme PASA trouve sa place, est représenté par la nouvelle politique économique algérienne, notamment par le programme quinquennal du secteur de l’agriculture, du développement rural et de la pêche (2015-2019) visant à la substitution des importations des produits agricoles et agroalimentaires de première nécessité et le développement de capacités significatives et diversifiées à l’export.

Ainsi, le programme PASA constitue un dispositif contribuant directement à atteindre les objectifs de la politique nationale algérienne dans les secteurs de l’agriculture et du développement rural.

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK