Pôle Sud

Atelier de présentation des résultats de l’étude « Analyse du potentiel de diversification et de valorisation des exportations algériennes de dattes »

Diverses potentialités s’offrent aux dattes algériennes à l’exportation aux marchés européens…Des défis restent à lever pour saisir ces opportunités.

Ce sont deux parmi les conclusions tirées par les participants à l’atelier de présentation de l’étude « Analyse du potentiel de diversification et de valorisation des exportations algériennes de dattes aux marchés européens » organisé en mode digitale le 16 novembre 2020 dans le cadre du Programme d’Appui au Secteur de l’Agriculture – Pôle Sud qui appuie la filière “dattes” à Biskra en Algérie.

Une vingtaine de représentants des opérateurs économiques et des structures d’appui nationales et régionales de la filière “dattes” ont participé à cet atelier pour échanger sur les opportunités possibles en matière d’exportation de dattes sur la base des discussions des résultats de cette étude menée par l’expert international Charles Mornet dans le cadre d’une collaboration entre le PASA et le programme international d’appui aux exportations agricoles aux marchés européens “Import Promotion Desk (IPD)”.

La datte est un aliment naturel et apprécié pour son goût et considéré comme sain. Sa production est soutenable et rattachée à une histoire et des traditions depuis des millénaires.
Tous les indicateurs sont au vert pour une augmentation de sa consommation en Europe.

« Les ateliers dégustation dans des foires de consommateurs et de dégustation présente une opportunité à saisir pour diversifier l’exportation des dattes algériennes aux marchés européens et constitue une alternative pour intégrer les dattes en tant que fruit frais aux consommateurs européens  » , dit Monsieur Najib HADDOUD exportateur de dattes.

La nécessite de développer un emballage de qualité selon les normes internationales pour minimiser la perte de la valeur ajoutée avec la vente en vrac, l’amélioration du niveau de certification de la filière en renforçant la présence des organismes de certification en Algérie et la valorisation de l’infrastructure de stockage développée en Algérie en 2020 et 2021 constituent, également, des recommandations des participants pour renforcer :

  • (i) les atouts de la place de l’Algérie en tant que premier producteur mondial des dattes et le territoire de la Variété Deglet Nour
  • (ii) de la présence des dattes algériennes aux marchés européens très proches de l’Algérie et
  • (iii) la diversification des canaux de commercialisation des dattes dans différents segments de marchés.    

Sur la plan institutionnel et stratégique, il a été convenu de capitaliser les résultats de cette étude pour nourrir une réflexion complémentaire dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de la promotion des exportations (SNE) initiée par l’Agence Algérienne de Promotion des Exportations.