Pôle Sud

Ecole d’Entrepreneurial Agricole (EEA) / Farmer Business School (FBS) et le PASA

L’École d’Entrepreneuriat Agricole (EEA) / Farmer Business School (FBS) est une approche développée par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) dans le but de promouvoir l’entrepreneuriat et les aptitudes commerciales des petits exploitants agricoles. L’approche est fondée sur l’apprentissage par l’expérience et a pour objectif de faire en sorte que les agriculteurs se considèrent comme des entrepreneurs et des investisseurs. Cela est la condition essentielle à l’adoption de nouvelles techniques, à la mise à profit des possibilités commerciales et aux investissements dans la production agricole, afin d’améliorer la productivité et la qualité de la production, la diversification des revenus familiaux et la nutrition. L’EEA déclenche la demande individuelle ou groupée des services et des intrants. Lorsqu’elle est intégrée et associée à d’autres mesures et services connexes, l’approche de l’EEA est considérée comme une intervention rentable intégrée.

Lancée en 2010 par le projet Sustainable Cocoa Business (SCB) au profit des petits producteurs de cacao en Afrique de l’Ouest et du Centre, aujourd’hui, 20 projets de la GIZ mettent en œuvre l’EEA pour 22 produits principaux faisant l’objet de 40 programmes différents de formation. L’approche s’est répandue dans 16 pays en Afrique de l’Ouest, du Centre, du Nord et de l’Est. Sur l’ensemble du continent, plus de 900 000 agriculteurs ont été formés à l’EEA. En moyenne, 30 % des producteurs formés sont des femmes.

Les objectifs spécifiques de l’approche EEA / FBS :

  • Liberté personnelle et objectivité dans la prise de décisions et l’investissement
  • Ethique professionnelle et comportement fondés sur une prise de conscience en tant qu’entrepreneur
  • Nutrition équilibrée pour avoir des familles en meilleure santé et pour assurer la capacité des adultes d’être productifs
  • Amélioration de l’efficacité de production et de la qualité des produits
  • Création d’organisations professionnelles de producteurs facilitant l’accès aux intrants, aux services et aux marchés

La structure est modulaire et peut être facilement adaptée à d’autres systèmes de production à condition de disposer de données techniques et économiques sur les procédés de production. Normalement, les agriculteurs suivent la formation de l’EEA à raison de cinq demi-journées en une seule fois. De fait, ce mode de formation s’appuie sur le fait que les agriculteurs préfèrent avoir une formation de cinq demi-journée consécutives et aller travailler dans leurs champs dans l’après-midi. Concrètement, l’approche EEA / FBS se base sur 12 modules qui seront abordés au cours de la formation :

[Les informations et photos sont originaires du guide de l’introduction téléchargeable sur le site web Sustainable Smallholder Agri-Business Programme (SSAB)]


EEA / FBS et le PASA

Dans le cadre du PASA à Biskra et El Oued, l’approche EEA / FBS est actuellement introduite pour la 1ère fois en Algérie. 25 formateurs algériens nationaux des institutions partenaires (DSA, CAW, INVA, ITDAS, ITCMI, CFVA, conseillers privés, …) ont été formés en 4 sessions.  

La 1ère session et la 2ème session ont été tenues du 08.11. au 16.11.2020 et du 22.11. au 30.11.2020 ciblant la filière « pommes de terre » à El Oued. Ces sessions ont été animées par le maître formateur EEA / FBA M. Jude Kawzu du Cameroun. La 3ème session et la 4ème session ont été tenus du 13.12. au 21.12.2020 et du 17.01. au 25.01.2021 ciblant la filière « dattes » à Biskra. Ces sessions ont été animées par le maître formateur M. Boureima Ouedraogo du Burkina Faso. Toutes les 4 sessions ont été aussi appuyées par des collègues GIZ du programme régional « Agribusiness Facility for Africa (ABF) ».

Les 25 formateurs formeront à leur tour environ jusqu’à 10 000 exploitants agricoles : 5 000 à Biskra pour les dattes et 5 000 à El Oued pour la pomme de terre. Les guides de formation pour les formateurs en français et pour les petits exploitants agricoles en français et en arabe seront prochainement finalises pour appuyer à la fois les formateurs et les petits exploiteurs agricoles.

En vue de la crise sanitaire, la série de formation de 25 formateurs algériens était conduite en format digital.

1ère session – 2ème groupe El Oued – filière pomme de terre
3ème session – 1er groupe Biskra – filière dattes

Vidéo du post Facebook du 03 février 2021